Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écouté de la musique. Tout petit déjà, alongé sur la moquette de ma chambre, j’étais fasciné par les disques vinyles de mon père. Etrangement, l’un des premiers albums que j’ai écouté et que j’écoute encore est Cosmo’s Factory de Creedance Clearwater Revival. Je dis étrangement, car c’est bien là le seul et unique album de Blues Rock que j’aurai écouté de toute ma vie.

Mais la musique m’a toujours appelé. J’ai vraiment senti qu’il se passait quelque chose lors de mon passage au lycée. Les sens mis en exergue par la course aux hormones, j’écoutais en boucle des albums aussi différents que Post de Björk, Adrenaline de Deftones ou encore Temples of Boom de Cypress Hill. Je ne pouvais pas sortir de chez moi sans mon Discman rivé aux oreilles, en consommant les piles AA aussi vite que les sachets de bonbons PomPom du distributeur installé dans la cour de récré.

Au fil des ans, certains albums ou morceaux ont littéralement changé ma vie. Je me souviens trouver par hasard The Geist of Alec Empire dans un vide grenier, et être fasciné par des morceaux aussi étranges que Civilisation Virus, ou Opus 28 — Pour La Liberté Des Mille Universes. Comment certains artistes pouvaient transmettre de telles émotions ? Comment pouvaient-ils laisser transpirer leur âme dans leurs créations, et nous laisser deviner leur vision du monde par des sons et des concepts aussi étranges que l’IDM ou la Musique Concrète ? Pour tous, c’était une évidence. Comme il était évident pour moi d’écouter ces morceaux, de me laisser transporter par ces albums. Fruits de l’industrie et des avancées technologiques les plus pointues, j’étais fasciné par le fait que ces artistes puissent extirper des froideurs mathématiques des sentiments aussi profonds et instinctifs. Au final, les rythmiques tribales de Jeff Mills et sa Purpose Maker Compilation sont-elles si éloignées des tam-tam africains des tribus les plus reculées ?

Aujourd’hui, j’espère pouvoir vous faire découvrir ces albums qui ont eu un tel impact sur moi, et qui je l’espère sauront trouver une oreille attentive.

Bienvenue sur Cœur Carré !